Entrez dans un nouvel univers fantasique !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Kiss-me, j'suis un tis-mé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Partie administrative :: Présentations :: Validées :: Akinori
MessageSujet: Kiss-me, j'suis un tis-mé. Mer 23 Déc - 0:17
DOW ALPHA



 
Physionomie
FEAT Penguin factory

Les pupilles d'Alpha sont aussi rouges que le sang qui parcourt ses veines mais pas aussi chaudes que lui. Elles sont brûlantes. Quand elles se posent sur vous, on pourrait croire qu'elles ne veulent plus vous lâcher, qu'elles vous dévorent du regard, et qu'elles le ferait si Alpha n'était pas à peu près normal. Il fantasme sur ses propres cheveux d'un noir d'ébène. Il en prend bien soin, chaque mèche doit être à sa place, bien lisse, bien sombre, bien douce. Il peut les contempler plusieurs heures, leur parler, ça, il faut le faire tous les jours. Pour qu'ils ne s'inquiètent pas, sinon, ils pourraient friser. Il tourne souvent son index gauche dedans. Alpha aime bien ses sourcils, aussi. D'après lui, ils ont la forme parfaite, la bonne finesse. La bonne nuance de noir-brun. Sa peau métisse, il en est très fier. Paraît qu'il est pas trop mal avec. Que ça le met en valeur. C'est ce que chuchotent les filles. Il les entend. Elles sont derrière lui. Il aime quand tous les regards se tournent vers lui. Ses vêtements, c'est de la marque. Veste Adidas rouge avec une rayure blanche sur chacune des manches, jean noir et t-shirt blanc de la même marque. Pour lui, ses écouteurs blancs et son MP3 font partie de sa tenue.

Mon image



 
informations



 


NOM - Dow

PRÉNOM - Alpha

ÂGE - 17 ans

TON SHINIGAMI - Oméga

ORIENTATION - Hétérosexuel

GROUPE - Akinori

RANG - Élève


code du reglement - ]Validé par un tortionnaire du Lord]


 



 
caractère



 
Si vous avez vu sa description physique, vous avez pu constater qu'on a passé un certain temps à parler des cheveux d'Alpha. Cet homme parle à ses cheveux. Normal. Non. Ce n'est pas normal. On peut donc en déduire facilement et rapidement qu'il a quelques problèmes mentaux. En même temps, les bas-quartiers ne sont pas synonyme de Bisounours. Il est très rancunier. Mais vraiment très. Très très très très. Bref. Il est rancunier, vous avez compris. J'espère. Un poil sadique, aussi. Quand il se venge d'une quelconque personne, il n'y va pas de main morte. Il calcule tout pour que la victime souffre le plus possible, qu'elle ressente une crainte intense. Ce type peut aussi se montrer très froid. Surtout quand il se lève de mauvais pied, il est d'une humeur qu'on dit pire que celle d'un Amadéorius au summum de sa puissance. Autre chose, il n'est absolument pas timide. Mais vraiment pas. Si une fille lui plaît, il le montre. Sérieusement, si vous êtes une meuf bien foutue et que vous le voyez, éloignez vos oreilles de lui si vous ne voulez pas entendre cette expression qu'il susurre avec un grand sourire : "Kiss-me j'suis un tis-mé !".


 



 
histoire



 
On ne croirait pas, après tout ce que je viens de dire. Mais, Alpha, c'est un mec à plaindre. Pas le genre de type qui a été gâté par la vie. Ou alors, seulement pour un temps. Seulement pour les six premières années de sa vie. Tout s'est déroulé en une nuit. Une nuit. Une nuit de cauchemar. Une nuit qui a tout changé. Tout. Une nuit de pleine lune, dans un quartier ordinaire, un petit garçon à soif. Il veut boire de l'eau. Alors, il soulève sa couette bleue, et descend du lit au matelas moelleux. La fenêtre donne sur la rue. On peut y apercevoir une place. La place du marché. Vide. Les marchands installeront leurs stands qu'à l'aube. Dans plusieurs heures, donc. La chambre de l'enfant était jonchée de divers jouets, comme un bon vieux train en bois peint en plusieurs couleurs : bleu, rouge, jaune, vert et noir pour les roues. Le garçon se dirigea vers la porte ouverte. Il ressentit un sentiment de suffisance en sentant ses pieds toucher et parcourir le doux tapis de sa chambre. Une fois sortie de sa pièce de nuit, ce sentiment disparu. Ses pieds nus eurent bientôt une sensation de surplus de fraîcheur en parcourant le parquet froid. L'esprit encore embrumé, il avança dans le petit couloir avec nonchalance. Jusqu'à ce "CRAC !" qui le fit sursauter. L'enfant posa sa main sur la rampe des escaliers et, un peu plus réveillé, il descendit lentement, pour ne faire aucun bruit. La sensation de fraîcheur s'accentua sur sa peau quand elle rentra en contact avec le carrelage de la cuisine. Une fois dans la cuisine, il ouvrit le réfrigérateur. Sans regarder le contenu de ce dernier, il prit une bouteille de lait en verre. Éclairé par la lumière du frigo, il n'eut pas de mal à trouver le placard où se trouvaient les verres. La bouteille à la fin, le petit garçon s'apprête à verser le lait dans son verre. Mais soudain, l'enfant sent un objet plat, froid et à forme ronde contre sa tempe. Surpris et effrayé, il lâche son verre et la bouteille de lait qui tombent sur le sol dans un grand fracas. Puis, il entend une voix, à peine inaudible et qu'il ne connaît pas. Une voix qui ne prononça qu'une phrase. Une seule et unique. Une question.


"Qu'est-ce qui est pire que la mort ?"


Le jeune garçon ressentit une vive douleur, qui ne dura qu'un court instant. Et puis, le noir. Quand il ouvrit les paupières, il eut une vision de terreur. Étendus dans la cuisine, deux corps. Ses pupilles rougeâtres ne virent ce jour-là que les visages de ces deux corps. Elles ne virent pas le carrelage blanc immaculé d'un sang aussi rouge qu'elles, ni les membres éparpillés dans la pièce, témoignant d'un massacre sans précédent. Elle ne virent pas non plus les meubles renversés, les vitres brisées. Mais cette expression de terreur infinie figée sur leurs visages, ça, elles s'en souviendraient à jamais. Et lui aussi. Cette nuis-là, Alpha a tout perdu.


Aussi bien sa famille que son foyer. Alpha vit dans les bas-quartiers, dans un espèce de bidon-ville. Comme il est élève à l'Académie Militaire, il pourrait y dormir, mais il a choisi la rue pour une raison toute particulière, et pas vraiment une bonne. Trafic de drogues, autres stupéfiants et armes, ça vous parle ? Il vit de ça. Et son apprentissage militaire n'est qu'une couverture. En effet, une fois militant, qui pourrait le soupçonner d'être un meurtrier ? Quand je disais qu'il est très rancunier, c'est pas qu'un peu. Enfin bon, ce genre de traitement n'est réservé qu'aux types des bas-quartiers. La mort de ses parents lui a ôté toute pité. Il ne respecte même pas son Shinigami. Tu traînes souvent dans les bas-quartiers ? Tu viens d'entendre une voix pas très rassurante chuchoter "Tout est éphémère" derrière toi ? Énerve-le le plus possible, tu souffriras moins et ce sera plus rapide.

 



 
shinigami



 
Oméga n'est vraiment pas fait pour Alpha. Alpha aime les gens obéissants, Oméga est capricieux et n'aime pas recevoir d'ordres. Ça commence mal. On a donc affaire à une bestiole odieuse qui se croit tout permis. Mais au fil du temps, il commence à fermer sa gueule. Il se croit supérieur à tout le monde parce que c'est une créature mythique. Un hippogriffe aux plumes violettes et blanches. Un bec luisant. Des serres acérées. Des yeux d'un bleu puissant. Et des muscles saillants. On ne peut pas le nier, c'est un animal sublime. Il me tuerait s'il savait que j'ai dis ça. Parce qu'en plus d'être d'une chiantise incroyable, môssieur est susceptible. Il mesure 2,70 mètres de long, pour une envergure de 6 mètres et un poids d'environ 500 kg. Oui, je remercie Wikipédia. N'empêche qu'il a des pouvoirs relativement intéressants. Cette petite bêbête peut créer des tornades et autres ouragans grâces à ses grandes ailes. Bon, pas mal de dragons et autres bestioles à ailes peuvent le faire, mais eux, ils sont bien plus grands. Ça change tout. Sinon, il a un bon odorat. Ah, ses canines sont assez dévastatrices. En somme, une fois qu'il sent sa proie, le monsieur à tête d'aigle plante ses jolies serres dans son corps. Et puis si c'est une grosse bête, il en arrache la chair. Dégustation ! Bon, il me reste encore huit lignes au moins à écrire. Donc, en toute logique, je dois écrire l'histoire de l'hippogriffe. Parfait, je n'ai aucune inspiration. C'est pour ça que je comble un peu en disant des trucs pour ne rien dire et que j'utilise les mots les plus longs possible. Voici la pire histoire du monde, et dans le mauvais sens. 
Dans une ruelle, un œuf est prêt à éclore. C'est un gros œuf, d'une blancheur plus pure encore que la neige ou les nuages. On peut ressentir une bienveillance étonnante s'en échapper. Puis, on entend un "Cric", suivit de ce même son, plus grave ou plus aigu, plus long ou plus court. Jusqu'à un bruit bien différent de tout les autres. C'était un petit cri, mignon et perçant à la fois. D'un ton cristallin. Pur. Et innocent. Hop ! La moitié du haut de la coque se souleva quelque peu. On pouvait très clairement apercevoir deux petites pupilles bleu ciel. Et, la coque tomba à terre et se brisa complètement. Le petit oiseau en sortit en piaillant bruyamment. Toutes ses plumes étaient d'un blanc immaculé, avec cependant quelques reflets violets. Il battit de ses petites ailes en sautillant. Il réussit à s'envoler. Enfin, de trois ou quatre centimètres. Avant de s'écraser un peu plus loin. L’oisillon continua son manège jusqu'à sentir une texture nouvelle sous ses pattes. Là où il est né, il y avait des gravillons qui recouvraient le sol pavé. Ici, ça n'était que quelque chose de noir, avec des lignes blanches placées régulièrement. C'était tout plat. C'était chaud. Et c'était dangereux. Le nouveau-né entendit comme un grondement. Ça lui faisait peur !  Apeuré, il tomba. L'hippogriffe sentit quelque chose de lourd et de dur passer sur lui. Il vit une tâche rouge sortir de son bec. Et un craquement retentit. Quelques instants plus tard, il était dans les airs. L'animal vit une autre bestiole lui ressemblant comme deux gouttes d'eau, mais en tout écrabouillé. En piteux état. Et il compris. Sa colère prit le dessus sur sa volonté, et, il ne le saura que plus tard mais, à ce moment précis, une tornade apparut. D'après des témoins, on aurait vu une ombre noire aux yeux bleus devant la tornade. Son esprit avait besoin d'être calmé. Alors, il laissa le vent se déchaîner dans le quartier.
L'ouragan avait cessé. Tout était dévasté. L'aigle-lion remit patte à terre. Arpentant les rues, se délectant à chaque cadavre tâché de sang qu'il voyait. Il avançait, tête haute. Soudain, il entendit un cri. Un cri de douleur, de tristesse, et de colère. Il vola à sa rencontre. Il entra dans la maison. Tout était brisée. Et là, il vit un enfant, âgé d'environ 6 ans, aux cheveux noir d'ébène. Il s'approcha. L'hippogriffe et l'enfant ne comprirent jamais cet instant de leur vie. Leur colère aurait fusionnée ? Ou bien c'est parce que l'esprit de l'oiseau avait besoin d'un corps auquel se rattacher ? On ne sait pas. En tout cas, à ce moment-là, Oméga entra en Alpha.

Haha, c'est trop nul. Quand ils fusionnent, Alpha voit des ailes lui pousser dans le dos et son odorat se développer.


 
(c) fiche crée par rits-u sur epicode

_________________
avatar
Admin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 151
Points : 333523
Date d'inscription : 21/12/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kiss-me, j'suis un tis-mé. Mer 23 Déc - 0:37
Bienvenue parmi nous, Alpha!

_________________
Des cheveux ébènes aux filaments argentées. Une attitude et une démarche aguicheuse. Des yeux orageux. Une silhouette svelte, féline. Gabriel Elstin, à votre service, My Lord.
Mini BN sur Epicode
avatar
Admin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Points : 311570
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 19
Localisation : Manoir Noir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kiss-me, j'suis un tis-mé. Mer 23 Déc - 16:16
Bienvenue Alpha ! T'as présentation ma l'aire en ordre. Je n'est rien a dire la dessus. Je valide !

ps: Etant donner qu'il etait prévu que tu deviennes administratrice et donc que tu sois la premiere admin Akinori je t'ajoute admin du groupe.

_________________
avatar
Admin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritskingdom.forumgratuit.eu
Messages : 125
Points : 311587
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kiss-me, j'suis un tis-mé.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Kiss-me, j'suis un tis-mé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [hf] bataille des canonnières - je suis sur un bateau
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Je suis nouveau ou non, que dois-je faire pour mes droits?
» Tanjou fansub, la team dont je suis l'un des traducteur vosta/vostfr
» Je suis content !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit's Kingdom :: Partie administrative :: Présentations :: Validées :: Akinori-
Sauter vers: